Carrefour donne de la voix à la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture

Ce 29 septembre est organisée la première Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture. Carrefour répond à cet appel lancé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture en rappelant les initiatives déjà instaurées par l’enseigne et comment les consommateurs peuvent y prendre part. A cette occasion, Carrefour revient aussi sur quelques résultats de ces initiatives, grâce auxquelles ont notamment été distribués, en 2020, 235.710 paniers aux consommateurs via Too Good To Go et 1 million de repas aux plus démunis par le biais de la Bourse aux Dons.

En Belgique, 350 kilos de nourriture par personne finissent à la poubelle. Selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), quelque 14% des aliments produits sont perdus entre la récolte et la vente au détail. A l’occasion de la première Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture, Carrefour tient à rappeler de quelles façons l’enseigne prend ses responsabilités en la matière et comment les consommateurs peuvent l’aider dans sa lutte contre le gaspillage.

Depuis 15 ans, Carrefour s’engage en effet pour réduire les pertes sur tous les fronts.

Une gestion au quotidien

La lutte contre le gaspillage alimentaire est l’un des points du programme ‘Act For Food’. Pour Carrefour, dire stop au gaspillage commence par des procédures internes efficaces. Une attention toute particulière est ainsi accordée à la gestion des stocks, afin d’éviter au maximum les invendus. Lorsqu’un produit approche de la date limite de consommation, il est rapidement mis en promotion à prix réduit. D’ailleurs, pour toute une série de produits impérissables (huiles, vinaigres, sucreries, alcools, etc…), Carrefour ne prévoit plus de date limite de consommation, justement dans un souci de limiter le gaspillage alimentaire. 

Des collaborations avec des initiatives existantes

En plus de ces procédures internes, Carrefour joint également ses forces à d’autres initiatives existantes. Depuis 2018, Carrefour collabore avec l’application Too Good To Go, qui permet de commander des paniers surprises à petit prix. Au fil des mois, ce partenariat n’a fait que se renforcer et il concerne aujourd’hui 463 magasins. Au total, 512.900 paniers (dont 235.710 en 2020) ont ainsi été distribués par des magasins Carrefour en Belgique depuis le début de la collaboration.

« Nous sommes vraiment fiers de travailler avec Carrefour. Ils ont été de véritables pionniers en Belgique en se joignant à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Avec le recul, c’est incroyable de voir l’impact de plus d’un demi-million de paniers sauvés ensemble. Cela signifie que nous avons évité l’équivalent en CO2 de 1.329 vols Bruxelles - New York ! », ajoute Julien Diaz pour Too Good To Go.

Ce mois-ci, Carrefour est également devenu un partenaire privilégié de Freshr, une jeune Start-up bruxelloise qui récupère les fruits et légumes mal calibrés ou invendus pour leur donner une seconde vie.

Henri Dubois, CEO de Freshr: « Freshr est un nouveau concept de Juicebar présent au sein des magasins Carrefour. On y retrouve des jus de fruits frais, des smoothies, des soupes mais également une large gamme de collations saines. L'essence du projet se base sur la récupération des invendus en fruits et légumes qui seront transformés à la minute devant le consommateur. Une innovation qui permet de limiter le gaspillage tout en proposant des produits frais, sains et remplis de saveur.»

S’il est évidemment encore trop tôt pour donner des chiffres, Carrefour est persuadé que cette collaboration sera très fructueuse.

Par ailleurs, l’anti-gaspi et la solidarité peuvent aussi aller de pair. Carrefour a ainsi été le premier distributeur alimentaire à s’associer à la Bourse aux Dons, une plateforme qui met en contact les associations et les magasins. Résultat : 1 million de repas ont été donnés par Carrefour et ensuite distribués aux plus démunis depuis début 2020, une période pendant laquelle la demande était évidemment très grande.

"Dans le contexte actuel, où beaucoup de personnes ont souffert de la crise du COVID-19, il est primordial pour la "Bourse aux dons/Schenkingsbeurs" de pouvoir bénéficier des dons alimentaires de Carrefour Belgique, ce qui nous a permis d'offrir 1 millions de repas à des personnes dans le besoin, depuis le début de l'année 2020. Nous sommes très reconnaissants de cette belle collaboration depuis de longues années." Olivier Hault, Fondateur de la Bourse aux dons.

Rien ne se perd, tout se transforme

Et si malgré toutes ces initiatives, internes et externes, des produits restent invendus, l’histoire ne s’arrête pas là. Les invendus sont, dans la mesure du possible, recyclés et valorisés. Par exemple, ils peuvent être utilisés comme matière première pour la biométhanisation, un processus de recyclage qui produit du gaz à partir de déchets organiques. Ce gaz peut ensuite être utilisé comme approvisionnement dans le réseau degaz naturel, et donc aussi comme carburant pour les bus, le chauffage ou des applications industrielles.

 

Carrefour, acteur engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Cette lutte anti-gaspi est menée en 5 étapes consécutives:

  1. Une bonne gestion des stocks est une priorité.

  2. La démarcation des produits, qui s’approchent de la date limite de consommation, permet de réduire les invendus. Les consommateurs repèrent les produits démarqués par l’étiquette jaune. A la démarque en magasin, le partenariat avec Too Good To Go et avec Freshr s’est ajouté.

  3. Les produits impérissables ne reçoivent plus de date limite de consommation.

  4. Depuis plus de 15 ans, Carrefour donne ses invendus aux banques alimentaires et à des associations caritatives. Il s’agit du premier distributeur à réaliser ces opérations via la Bourse aux dons, la plateforme de gestion des dons alimentaires qui permet à toutes associations d’avoir accès aux invendus et qui permet de limiter les invendus non récoltés par les associations. La participation de Carrefour a servi d’inspiration pour d’autres acteurs à le rejoindre dans cette initiative.

  5. Carrefour ne jette pas de vivres à la poubelle. Même si les 3 étapes précédentes n’ont pas permis d’éviter les invendus, les produits Carrefour seront retravaillés par des tiers pour en faire des produits secondaires, comme de l’énergie par la biométhanisation.

Pour en savoir plushttps://www.carrefour.eu/fr/mieux-manger/actualites/carrefour-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire.html

Contactez-nous
Siryn Stambouli Porte-parole francophone, Carrefour
Siryn Stambouli Porte-parole francophone, Carrefour
A propos de Carrefour Belgique

Carrefour occupe une position unique en Belgique par la variété de ses formats, par le choix et par les plus de 10.000 hommes et femmes engagés, pour accompagner le client en toute confiance et lui donner accès tous les jours à une vie plus équilibrée et plaisante. L’ambition de Carrefour est de devenir le leader dans le domaine de la transition alimentaire pour tous. Son programme d’actions Act for Food doit permettre à tous de mieux manger.

L’engagement de Carrefour Belgique au niveau de sa responsabilité sociétale a été reconnu : le commerçant a remporté l’award du “CSR Professional of the Year 2018”.

Ainsi avec 40 Hypermarchés Carrefour, plus de 440 supermarchés Carrefour Market, quelque 300 magasins de proximité Carrefour Express et plus de 200 points de retrait Carrefour Drive, Carrefour Belgique est le premier et le seul distributeur à accompagner le client à chaque moment de sa vie et de sa consommation.

Grâce à son ancrage local, dans pratiquement chaque commune, et avec une offre unique de plus 10.000 produits locaux et de plus de 4.500 produits bio Carrefour Belgique est le partenaire de la vie quotidienne. C’est ainsi que 700.000 clients par jour, soit environ 80% des foyers en Belgique par an font leurs courses chez Carrefour.

Carrefour Belgique fait partie du Groupe Carrefour, un des leaders mondiaux du commerce alimentaire, qui emploie plus de 380 000 collaborateurs. Présent dans plus de 30 pays avec plus de 12.300 magasins, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires sous enseignes de 88,24 milliards d’euros en 2017.